brain-storming-Si la question semble banale, c'est plus compliqué que cela n'y parait. Il arrive souvent que l'on nomme ses personnages lors du 1er jet de notre roman et qu'ensuite on se rend compte que cela ne convient pas ! C'est une sensation étrange, un personnage est une fiction et on pense que n'importe quel prénom peut convenir. Pourtant, l'auteur ressent comme une gêne, comme si son personnage lui disait : tu t'es trompé, je ne veux pas m'appeler comme ça.

Le seul moyen est d'en tester plusieurs, de relire son texte à voix haute, de bien connaitre le personnage et son histoire, et peu à peu ou comme une évidence, un prénom surgit de votre imagination. Il y a quelques règles cependant :

- que vos personnages ne portent pas des prénoms ressemblant ou commençant tous par la même syllabe...

- varier le nombre de syllabes entre vos différents personnages

Ces deux règles simples permettent de ne pas mélanger les rôles de chacun et vous pouvez vous faire plaisir en choisissant des prénoms compliqués ou inventés. La romancière Amélie Nothomb adore trouver des prénoms très rares, c'est le moins que l'on puisse dire ;) comme Epiphane, Saturnine, ou encore Palamède.

Bonne recherche et bonne écriture !