MB900401177En avant-première, avant la parution de mon guide Ecrire un roman sentimental, prévu pour novembre 2012, voici un des chapitres :

Pitch ou pas pitch ?

Kesako ? Un pitch est issu d’un terme anglais, sales pitch, c’est-à-dire un argumentaire de vente.  Un pitch sert à présenter en une phrase ou deux maximum ce que vous voulez que l’on sache de votre histoire. C’est une accroche, que généralement l’auteur place avant son résumé, et qui sert à synthétiser et à attirer le lecteur (et l’éventuel éditeur) sur son roman.  Pour vous rendre ce terme plus parlant, je vous donne quelques exemples de pitch de romans que vous connaissez sûrement : 

 « L’amour est l’ultime aventure, mais l’aventure n’est pas sans dangers… »

Marc Lévy, La Première Nuit (Editions Robert Laffont 2009)

 

« Un divorce les avait séparés…

… le danger va les réunir »

Guillaume Musso, 7 ans après, XO éditions, 2012

 

« Comment ne pas douter du présent quand le passé refait surface. »

Emily Griffin, L’autre homme de ma vie, éditions Presses de la Cité, 2009

 

Vous avez compris le principe. Le pitch vous aide également à poser les bases de votre roman.  Tout ce qui vous permet de cerner au mieux votre histoire.  Vous savez où vous allez, tout au moins vous connaissez le but final, car l’écriture, en cours de route, réserve des surprises. Mais, au moins, vous avez les fondations de votre histoire.

A la prochaine fois, pour d'autres petits "trucs"...

MR900439907