Partout en France, bibliothèques, mairies, magazines, associations littéraires, organisent des concours de nouvelles. Ouverts aux auteurs en herbe, dotés le plus souvent de prix, ils offrent de plus la possibilité d'être édité en recueil pour les meilleurs textes. 

Les auteurs doivent adresser une oeuvre originale en prenant compte plusieurs critères : le délai (délai du concours), le thème (thème libre ou imposé) et le nombre de signes maximum autorisé (par exemple 6 000 signes soit quatre pages A4 maxi). Ces critères constituent un bon défi à relever. Il entraine l'auteur à se renouveler selon les différents thèmes. D'autre part, si vous vous sentez "bloqué" dans l'écriture d'un roman, vous pouvez "décrocher" en vous essayant à un autre genre, le temps de laisser "reposer" votre manuscrit.

Il existe des concours pour tous les goûts, toutes les envies, n'hésitez pas à vous renseignez auprès de la mairie de votre domicile ou de votre bibliothèque. Egalement, le site "Bonnes Nouvelles" propose une liste non exhaustive des concours organisés tout au long de l'année.

Rappel :  une nouvelle est un texte bref, au rythme rapide, concis, sans développement psychologique ou de description détaillée d'un personnage. La durée de l'action est brève, le nombre de personnages restreint. La chute, ouverte ou fermée, est surprenante ou imprévisible, mais cohérente. Le titre doit intriguer le lecteur mais ne rien dévoiler du contenu ou pire, de la chute.

Bonne chance et à vos plumes !